La presse

Cette fête du printemps et de la course à pied, qui aura lieu cette année dimanche 21 mars n’aura jamais aussi bien porté son nom.

19 ans et les bénévoles ne s’essoufflent toujours pas malgré l’ampleur de la tâche. A nouveau sur la brèche, le comité organisateur a présenté à la Maison pour tous cette nouvelle édition qui, cette année collera pour une fois complètement au slogan des « Boucles » qui a toujours allié cette fête de la course à pied à celle de l’arrivée du printemps.
A la tâche depuis le mois de novembre, ces derniers ont déjà mis au point les parcours qui seront les mêmes que ceux de l’an passé sur les deux épreuves de 10 et 21,1 km. Ils ont envoyé ces éléments aux coureurs et annonceurs soit quelque 2800 courriers. « Il en reste encore 4000 à expédier en février » » déclare André Antoine, président du Comité organisateur. Qui poursuit : « Pour l’heure, nous allons démarcher les sponsors. Cette année, on fait un plus gros effort sur la communication, que ce soit au niveau des coureurs, annonceurs et revues nationales. « On doit progresser pour se maintenir » » confie encore le marathonien conscient de la concurrence toute nouvelle d’autres courses qui fleurissent à la même époque un peu partout sur toute la région.

CHAMPIONNAT DE FRANCHE COMTE

Bien sûr les Boucles de la Saône dont la renommée dépasse les frontières du département et qui se classent aujourd’hui 24ème au niveau national, suscitent quelques jalousies…. »C’est sûr, on a une bonne date, mais ce n’est qu’un élément mineur car il y a tout le reste », indique le président. En effet la reconnaissance des « Boucles » passe aussi par le label de deux bornes qui lui a été attribué par les labels du Bipède d’Or, il y a maintenant 6 ans. Un gage pour les férus de courses à pied, de critères aussi variés que la qualité du parcours, l’originalité de l’épreuve, l’accueil des coureurs, la qualité organisationnelle, le dynamisme…
« Aujourd’hui, les « Boucles » se retrouvent également classées en première position dans la « course label régional » devant Besançon, Dole et bien d’autres….Il faut des fois que l’on se pince pour s’en persuader », dixit André Antoine qui annonce dans la foulée : « Cette année, nous sommes « championnat de Franche-Comté de semi-marathon ». La fédération nous a même proposé de poser notre candidature pour le championnat de France ». « Bref, un esprit boucle » », comme aime à le définir le président, qui en fait ce qu’elles sont et ce, grâce au savoir- faire et à la grande générosité des 160 bénévoles qui y concourent, lesquels sont d’ailleurs invités vendredi 9 janvier à 18H30 à venir tirer les rois à la salle des fêtes de Chargey-les-gray.

Fabienne HENRY

Partager

Laisser un commentaire