La presse

POUR ASSURER LE BON DEROULEMENT DE LA FAMEUSE COURSE GRAYLOISE ENVIRON 150 BENEVOLES S’ACTIVENT EN COULISSE

Si les vedettes du jour sont bien sûr les coureurs, tout de baskets et maillots colorés vêtus, il est également une autre famille, moins nombreuse mais toute aussi précieuse, qui hantait les rues de la ville et des environs le temps de la course : les bénévoles.
Au nombre de 150 environ, vêtus eux de coupe vents rouges pour certains, de gilets roses pour d’autres, ou tout simplement de brassards siglés, tous étaient à pied d’œuvre dès les premières heures de la matinée afin d’assurer aux coureurs les meilleures conditions de course possibles. Parmi eux, des ados d’une quinzaine d’années aux côtés de retraités de 70 ans et plus. « Je suis à ce stand de vente depuis quatre ans, tous les ans », confiait une des bénévoles dans un sourire. « A force, je connais le boulot. C’est plutôt sympa. » Sur le pied de guerre depuis sept heures du matin , ZAC Gray-sud, certains avaient pour tâche de préparer les petits sacs de nourriture distribués à l’arrivée. A peine plus tard, d’autres se sont chargés de la distribution de brassards, tee-shirts et autres dossiers…..
Sur les routes balisées depuis quelque temps déjà, les autres ont pris place un peu plus tard dans la journée « armés » de panneaux de circulation, sur les différents points du parcours, afin de tenir à distance les automobilistes le temps du passage des coureurs.
« Cela fait plusieurs années que, tous les ans, je suis à cette place. Je connais mon rôle par cœur. C’est plutôt sympa, sauf quand on tombe sur des automobilistes pressés, qui ne trouvent pas mieux que de démarrer presque dans les jambes des coureurs. Mais bon, ce ne sont pas non plus les plus nombreux. Généralement, on donne plutôt des conseils de circulation, on renseigne sur l’avancement de la course ».commente l’un d’entre eux sur la place des Tilleuls. A l’arrivée, d’autres volontaires, chargés des chronos, de l’accueil des coureurs des cadeaux à distribuer… sans oublier le ravitaillement, ou comment retaper en quelques instants les centaines de sportifs en manque d’eau, de calories, et autres remontants. Pour tous : boissons sucrées ou non, pain d’épices, chocolat , tranche d’oranges… sans oublier les félicitations ou un petit mot de réconfort pour les plus déçus !

Fabienne HENRY

Partager

Laisser un commentaire