La presse

“Ils nous rendent énormément service et quand eux ils peuvent prendre du plaisir alors…”, explique André Antoine à propos des bénévoles. Sans eux, ils sont 180 environ, il ne serait pas possible de remettre chaque année sur les rails une si lourde machine ! Heureusement les organisateurs des Boucles de la Saône sont forts de l’expérience des années passées. L’organisation est bien rodée !

En ce moment le comité d’organisation rassemble ses troupes. Par exemple, la signalisation du parcours nécessite la présence de 65 bénévoles. Essentiel pour le bon déroulement de la course et la sécurité. Le 18 mars, il faudra par exemple 25 personnes pour assurer l’enregistrement des inscriptions pour les courses de jeunes. Des bénévoles, il en faut aussi pour saisir informatiquement le millier de noms des inscrits qui affluent chaque année! Chaque année, ils sont fidèles au rendez-vous. Et c’est là la plus belle récompense des organisateurs. C’est ce qui en fait l’une des courses les plus sympathiques comme le confirme l’assiduité des coureurs qui reviennent chaque année. La chaleur de l’organisation, l’envoi des vœux à chaque nouvelle année : autant de petites attentions qui réjouissent les coureurs. “On ne fait pas ça que pour atteindre”, poursuit Antoine André. “C’est notre salaire, notre remerciement !”

Si vous voulez découvrir l’ambiance exceptionnelle qui règne le jour des boucles, il est encore temps de vous inscrire. Amateurs ou sportifs, les Boucles sont avant tout le rendez-vous de tous, celui aussi de la bonne humeur et de la fête.

Partager

Laisser un commentaire